Les principes de l’écoute active pour construire une relation de qualité

L’écoute active s’avère un processus interpersonnel de communication crucial. En effet, une différence de taille réside entre écouter et le fait d’entendre. Bon nombre de personnes ont l’ouïe assez bien développée, mais une faible capacité d’écoute. Quels sont les principes de l’écoute active qui permettent de bâtir une relation de qualité ?

Les signes non verbaux qui caractérisent l’écoute active

Il s’agit de signes qui servent à :

Cela peut vous intéresser : Comment entreprendre en tant que femme ?

  • Maintenir le contact visuel avec son interlocuteur ;
  • Avoir l’esprit ouvert durant toute la conversation (imaginer ce que l’autre dit en écoutant ses mots) ;
  • Pousser sa curiosité naturelle plus loin (vous ne vous limitez plus à votre seule perception, mais élargissez les champs de possibilité pour être apte à apprendre davantage) ;
  • S’engager à apprendre une nouvelle information avant de se lancer dans une discussion ;
  • Savoir faire preuve d’empathie ;
  • Proscrire les distractions mentales et celles physiques (concentrez-vous sur le dialogue et abstenez-vous de manipuler votre téléphone ou autres objets capables de vous distraire) ;
  • Écoutez dans l’objectif de comprendre et non l’idée de répondre (posez des questions qui favorisent l’analyse des sentiments ou émotions). Consultez cette ressource pour vous former à cette écoute.

Les signes verbaux qui caractérisent une écoute active

  • Apprenez à ne pas interrompre votre interlocuteur (l’interruption est désagréable et fait croire à l’autre que vous ne respectez pas son opinion) ;
  • Abstenez-vous d’imposer les solutions qui vous semblent correctes ;
  • N’interrompez pas la conversation à l’aide de contre-arguments ;
  • Dès lors que quelqu’un vous expose une préoccupation, ne lui proposez pas des solutions (rares sont ceux qui s’intéressent à votre opinion, mais souhaitent juste qu’on les écoute) ;
  • Faites un résumé puis procédez à une clarification ;
  • Posez des questions assez ouvertes (évitez les « oui ou non ») ;
  • Laissez-vous aller à des commentaires fréquents (montrer que l’on comprend l’autre en se focalisant sur ses sentiments).

Situations dans lesquelles utiliser les principes de l’écoute active

L’écoute active peut être sollicitée dans n’importe quelle situation, que cette dernière soit professionnelle ou dans votre vie quotidienne. Dans le cadre professionnel, le manager devra acquérir cette compétence pour bien écouter ses collaborateurs. De quoi favoriser une relation qualitative. 

Cette forme d’écoute est un outil capital pour transmettre des objectifs, réaliser des discussions de la vie professionnelle et autres. De nombreux conflits parviennent à être résolus grâce à la mise en œuvre de l’écoute active. En tout, cette dernière est tout simplement une action préventive qui facilite la communication.

Avez-vous vu cela : C'est quoi le management directif ?

Toutefois, pour développer une bonne écoute active, il faudra éviter de penser à la place de l’autre. De même, ne pas apporter de solutions déjà bien faites à ce dernier serait intéressant. Aussi, celui qui souhaite développer des relations de qualité grâce à l’écoute active ne se comporte pas en sauveur. Dans le même temps, il doit s’assurer de toujours écouter l’autre.

Somme toute, les principes de l’écoute active permettent de construire de véritables relations. Ils facilitent l’échange, et permettent à l’autre de se sentir libre pour exprimer ses pensées. Pour les mettre en œuvre, quelques points doivent être respectés.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés